La montagne d’Essaillon, voisine de Garde-Grosse, domine Nyons et la vallée de l’Eygues en offrant des points de vue spectaculaires sur le Mont Ventoux et les Baronnies Provençales. Découvre cette randonnée somptueuse de 11 km et 600 m de dénivelé, entre pistes forestières, sentiers escarpés et passages aériens en bord de falaise !

La rando que je te présente est une boucle empruntant la crête de la montagne d’Essaillon au départ du lieu-dit : « les Rieux ». Si tu souhaites simplement découvrir la crête de la montagne d’Essaillon et les passages aériens en balcon, je te conseille de monter te garer au col de la Croix. Si tu décides de réaliser la boucle en entier, comme je l’ai fait, compte environ 600 m de dénivelé positif et négatif sur un terrain assez technique composé, notamment au sommet, de sentiers très rocailleux. A noter que la majorité des sentiers empruntés se situent en sous-bois, à l’ombre. Le soleil tape néanmoins très fort durant l’été contre cette montagne et l’atmosphère peut vite être étouffante durant la montée. Pendant la période estivale, privilégie peut-être le matin pour bénéficier d’un peu de fraicheur.

Je me suis garé en bord de route au niveau du début de l’allée des chênes qui mène à un lotissement de maisons très récentes. La rando débute donc par quelques centaines de mètres de route goudronnée. Il est néanmoins possible de se garer un peu plus haut pour ne pas emprunter le bitume.

Suivre l’allée des chênes

Depuis le début de l’allée des chênes, emprunte la route goudronnée qui mène au lotissement et va jusqu’à son terme. Elle laisse alors place à une piste caillouteuse qui rejoint ensuite le sentier de grande randonnée 9 (GR9 marqué en rouge et blanc).

Quelques centaines de mètres de parcourus et j’aperçois les premières marques rouges et blanches signalant le GR9. La piste forestière est bien ombragée et sa pente relativement douce. La rando débute donc tranquillement. Cela permet de trouver son rythme avant d’entamer les premiers lacets grimpant sur la montagne d’Essaillon.

A peine 2 km de parcourus et la vue s’ouvre déjà sur la ville de Nyons et la montagne des Vaux la surplombant ! Je te conseille d’ailleurs, si tu as du temps, une belle randonnée vers la chapelle de l’Ermitage située sur ce sommet. Un itinéraire assez court disposant de points de vue magnifiques sur la vallée de l’Eygues.

Après 3 km et un léger replat, la pente s’élève ! Un sentier bien indiqué « GR9 » composé de cailloux parfois glissant se présente sur la gauche. C’est la difficulté du parcours ! Une montée sèche de moins de 1 km pour plus de 220 m de dénivelé positif ! Cette montée, bien que coupée par un bref passage par une route goudronnée, ne présente aucun répis.

Arrivée au « double lacet » (775 m) : Garde-Grosse à droite, montagne d’Essaillon à gauche !

Ce carrefour offre la possibilité de faire un détour jusqu’à Garde-Grosse (944 m), point culminant de cette montagne. Connaissant déjà le lieu, j’ai préféré filer directement en direction de la montagne d’Essaillon ! Le sentier, sur la gauche, est désormais marqué en jaune. 

Après avoir emprunté ce sentier durant environ 1 km, j’arrive maintenant au col de la Croix (709 m), lieu où est installé un parc de loisirs où se situent un parcours d’accro-branche et un sentier de découverte.

Ligne de crêtes et montagne d’Essaillon.

KM 5,5 : Le parcours d’accrobranche et le sentier de découverte sont maintenant derrière moi. l’itinéraire emprunte maintenant la montagne d’Essaillon et sa ligne de crêtes. C’est l’endroit le plus technique mais aussi le plus spectaculaire de la randonnée du jour ! La vue à 360 degrés vaut le détour.

Je savoure chaque pas sur ce sentier tant la vue est sublime ! Attention tout de même aux personnes sujettes au vertige… le vide est bien présent sur la droite même si cet itinéraire n’a rien « d’engagé ».

Vue spectaculaire sur les baronnies provençales.

Après plus de 7 km au compteur, j’arrive au niveau du cairn qui symbolise mon retour en direction « plein sud ». Le sentier est désormais beaucoup plus plat, moins technique et très roulant. Je termine la randonnée en courant !

Ce que j’ai aimé durant cette rando :


  • La vue à 360 degrés sur le Mont Ventoux et les baronnies provençales depuis la crête de la montagne d’Essaillon,

  • Le sentier aérien « en balcon » emprunté au sommet de la montagne d’Essaillon,

  • La technicité de certaines portions de l’itinéraire : mieux vaut être à l’aise dans les cailloux pour profiter pleinement de cette randonnée !

  • La vue plongeante sur Nyons et son pont roman,

  • Le passage par le sentier de découverte au niveau du col de la Croix,

  • La possibilité de bifurquer et d’aller découvrir Garde-Grosse.