Montagne d’Albion et la forêt du Tay

Randonnée à la découverte des vestiges des anciennes charbonnières de la forêt du Tay.

Description

Dans la forêt du Tay, vous apercevrez certainement des surfaces planes aménagées constituant l’emplacement d’anciennes charbonnières. Ces monticules de bois recouvert de terre servaient autrefois à fabriquer le charbon : le bois était empilé autour d’une cheminé centrale puis recouvert de terre pour éviter les courants d’air. Le bois était ainsi chauffé et non brulé pendant plusieurs jours pour créer du bon charbon. Les charbonnières étaient construites en forêt, au plus près de la ressource en bois, d’où la présence de ces vestiges d’emplacement dans la forêt du Tay.

Départ : « Séderon, alt.795 m » parking place de l’église

1. Remonter la rue de la Bourgade, au croisement, continuer tout droit sur le chemin de Pale. A « Saint Charles, alt.810 m », rester sur la route, passer devant le cimetière et 200 m après le carrefour de la « Croix Rouge, alt. 818
m », prendre la piste à droite jusqu’au croisement des chemin au niveau du Gué du Ruisseau du Défens.

2. Traverser le gué sur la droite et continuer dans la même direction sur la Route des Iscles ; au premier virage prendre à droite. A l’approche de la route, traverser le ruisseau à gué à droite et rejoindre la D 546. La suivre sur
la gauche puis, avant le pont, prendre à droite jusqu’à un croisement de chemin au niveau du Gué de la Tuillière.

3. Poursuivre sur la piste le long du ruisseau sur 800 m, trouver au passage plusieurs emplacement de charbonnières en remontant la combe du Tay jusqu’au croisement de sentier.

4. Continuer tout droit dans la combe sur 800 m jusqu’au « Chemin de Barret, alt.1150 m ».

5. Prendre à droite puis directement à gauche le chemin qui monte pour rejoindre le « Col du Seuil, alt.1253 m ».

6. Prendre à gauche la piste. Vue sur le versant sud du plateau d’Albion. Passer devant la bergerie de la Pauchette (entrée déconseillée car risque de chute de pierres) pour arriver au « Col des Sires, alt.1284 m ».

7. Continuer tout droit en gardant la piste principale jusqu’à la « Passière de Valaurie, alt.1215 m ». Le chemin se divise.

8. Bifurquer à gauche sur une petite piste qui amène au Col du Négron (alt. 1242 m).

9. Prendre un sentier parallèle à la route qui descend dans la combe boisée du Négron (source quelques mètres plus bas). Le sentier bifurque vers l’ouest et débouche sur une piste peu empruntée. La suivre à la descente sur 700 m, franchir le ravin des Lébrières pour rejoindre la D 542.

10. Traverser la route et monter en face vers le hameau de La Gourre. Soyez respectueux en refermant bien les clôtures mobiles du parc à chevaux. Traverser le hameau et remonter au petit col dominant le cirque évasé de Séderon. Redescendre plein nord le long des arbres en bordure d’une ancienne pâture et retrouver le sentier descendant au quartier de Saint-Baudile. Le sentier débouche sur une piste, la suivre en face jusqu’à la route.

11. Continuer tout droit sur 200 m ; au virage à gauche, quitter la route pour prendre de nouveau une piste en face, la suivre pour arriver 500 m plus loin au point 1 (« Gué du ruisseau du Défens »). Reprendre le même chemin qu’à l’aller jusqu’à la place de l’église.

VARIANTE
Suivre l’itinéraire ci-dessus jusqu’au point 4.

4. De là, prendre à gauche un joli sentier sinueux (bien suivre le balisage) qui monte et rejoint la piste forestière de Barret.

5. Tourner à gauche et 600m plus loin, quitter la piste pour prendre un chemin herbeux à gauche qui descend progressivement jusqu’en bas de la crête.

6. Prendre à droite à 90°, le sentier descend fortement au départ et chemine dans un joli bois de hêtres pour obliquer sur la gauche.

3. De retour au « Gué de la Tuillière », reprendre le chemin en sens inverse pour revenir au point de départ.

Activités

  • Sports pédestres
  • Itinéraire de randonnée pédestre

Tarifs

Accès libre.

Situation

Calculer mon itinéraire

Pour voir apparaître le tracé sur la carte, vous pouvez survoler le dénivelé ci-dessous.